Durbans – Rocamadour

11ème étape ce vendredi 23 octobre, en passant par Reilhac, Couzou
[sc:openrunneretape11]
La journée fut longue et en plus, on a fait trois fois demi-tour.
La première fois parce que j’ai oublié de regarder la carte et me suis perdu.
C’est alors qu’à un croisement une voiture s’arrête.
En descend Michel, qui nous a vu hier soir sur FR3 et nous a trouvé grâce au blog.
Après un courte discussion et quelques photos, chacun repris ses chevaux et son chemin, heureux de cette rencontre.
La deuxième fois, pour gagner une heure (c’était pas bête, non ? [wp-svg-icons icon=”wink” wrap=”i”]) j’ai tenté de prendre un raccourci, mais des clôtures et une végétation impénétrable nous ont contraints à revenir sur nos traces.
La troisième fut à cause d’une mauvaise interprétation du balisage du GR (un vrai débutant [wp-svg-icons icon=”shocked” wrap=”i”]).
Le final a tout racheté : une arrivée à Rocamadour coïncidant avec un concert de cloches.
Rocamadour c’est comme l’Ariège, ça monte et ça descend : deux montées et deux descentes dans la même heure, pffffou ! [wp-svg-icons icon=”tongue-2″ wrap=”i”]
L’écurie de ce soir est parfaite. Il faut dire qu’à la Grelotière, à 2 km de Rocamadour, ils accueillent des randonneurs depuis 1984. Ils savent y faire !

[wp-svg-icons icon=”arrow-left” wrap=”i”] Etape précédente

[wp-svg-icons icon=”arrow-up” wrap=”i”] Toute la semaine [wp-svg-icons icon=”arrow-up” wrap=”i”]

Etape suivante [wp-svg-icons icon=”arrow-right” wrap=”i”]

À propos de Jacques Arthuys

Professionnel depuis 35 ans, dirigeant de centre équestre en Ariège, enseignant d’équitation, passionné par les questions problèmes d’environnement, de biodiversité et d’énergie

Ce contenu a été publié dans Itinéraire. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *