La quatrième étape

Cher-e-s ami-e-s avides de connaître la suite de notre périple, voici les détails de notre quatrième étape.
[sc:openrunneretape4]
Hier fut une grosse et dur journée, avec des imprévus à gérer et une arrivée dans la nuit à poney city.
Après une nuit courte et difficile, composée de chasse aux rats pour Emmily et Audrey qui se sont fait manger une partie de leur nourriture par les rats [wp-svg-icons icon=”sad-2″ wrap=”i”], et d’une nuit dans le hangar à foin pour Jacques ; la première surprise du matin est de retrouver Noeilnoeil avec une belle balafre au postérieur.
État des lieux : plaie superficielle qui n’a touché ni l’articulation, ni vaisseaux importants, ni tendons.
Un soin à l’argile et une bonne d’ose d’arnica, et nous sommes de nouveau sur la route à 10H, avec un Noeilnoeil finalement en pleine forme.
Une très longue journée nous attendait, la plus grande étape de la chevauchée : plus de 50km, soit 10H de randonnée ! [wp-svg-icons icon=”tongue” wrap=”i”]
Nous avons quitté le Lauragais pour pénétrer dans l’Albigeois.
Sur cette terre chargée d’histoire passée – voir Croisade des Albigeois au XIII° siècle – nous avons finit la journée à Sivens pour retrouver l’histoire présente.
Puisque nous nous rendons à la CoP 21 de Paris pour témoigner, avec nos chevaux, de notre volonté que le présent ait un futur , malgré cette réflexion : “Ces humains sont vraiment dégoûtant ! À ce rythme là, la terre sera bientôt recouverte de déchets …” (voir photo ci dessous)
Une brève halte de 30mn à midi et une longue, très longue après-midi est lancée.
La nuit approche et nous sommes toujours à 1H de notre étape du soir …
Et là, alors que nous venions de passer, quelques minutes auparavant, un pont métallique suspendu, quasiment en pleine obscurité, avec des chevaux plus braves que jamais ; une petite rigole RIDICULE fait paniquer Nomad notre porteur ! [wp-svg-icons icon=”confused” wrap=”i”]
En refusant de passer, il arrache la selle de Laukje, casse la sangle, expédiant ainsi tout le paquetage à terre, au milieu de la route, dans le noir (ça y est il fait bien nuit), nous contraignant à improviser des réparations de fortune et à répartir le matériel de Jacques sur les autres chevaux …
Et comme un pépin n’arrive jamais seul, alors qu’un joli soleil nous avait accompagné toute la journée, une averse bien conséquente se déclenche pile poil au même moment !!! [wp-svg-icons icon=”evil-2″ wrap=”i”] Karma, quand tu nous tiens ! [wp-svg-icons icon=”happy-2″ wrap=”i”]
On fixe des loupiotes et des frontales à nos bêtes et nous voilà repartis dans la nuit, concentrés sur nos pas et ceux de nos chevaux.
Nous arrivons finalement vers 20h30 à Poney City, un très beau centre équestre.
Le temps de s’occuper des chevaux et de ranger le matériel, nous nous posons enfin pour manger à 23H et nous réalisons que nous n’avons pas de réseau pour vous donner de nos nouvelles …
Après une nuit de repos bien méritée dans la tente plantée dans un box sur une énorme couche de paille, nous constatons les dégâts de la veille : la sangle de la selle de Laukje est arrachée des deux côtés, impossible à réparer nous mêmes.
En quelques coups de fils, Jacques a trouvé un sellier qui va pouvoir réparer la selle et Agnès, la propriétaire de Poney City, nous prête le camion pour chevaux de son association.
Eh oui, la Chevauchée a fait 25km en camion aujourd’hui pour arriver à temps au rendez-vous organisé par Ben Lefetay avec l’association s’opposant au barrage de Sivens.
Mais ça, c’est une autre histoire …

[wp-svg-icons icon=”arrow-left” wrap=”i”] Etape précédente

[wp-svg-icons icon=”arrow-up” wrap=”i”] Toute la semaine [wp-svg-icons icon=”arrow-up” wrap=”i”]

Etape suivante [wp-svg-icons icon=”arrow-right” wrap=”i”]

À propos de Jacques Arthuys

Professionnel depuis 35 ans, dirigeant de centre équestre en Ariège, enseignant d’équitation, passionné par les questions problèmes d’environnement, de biodiversité et d’énergie

Ce contenu a été publié dans Itinéraire. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *